Farine : évitez la poudre aux yeux !

La farine est l’un des ingrédients de base de notre alimentation, les rayons de nos supermarchés proposent une multitude de farines.  Savez-vous faire la différence ? Découvrez toutes les astuces KOAM dans cet article 😉 

La farine, oui mais encore ? 

La farine est un terme générique pour désigner le broyage des graines provenant des céréales, mais également des légumineuses, ou d’autres plantes. 

En France, la farine la plus utilisée est la farine de froment. Le froment étant le mot pour désigner l’ensemble des types de blé : blé tendre, épeautre … 

Elle contient des vitamines et des minéraux (potassium, phosphore et magnésium) en quantité variable en fonction de son degrés de raffinage. 

Les différents types de farine : 

Qui ne s’est jamais posé environ une dizaine de questions à la seule vue d’un paquet de farine ? Que signifie le T ? Et le chiffre qui suit ? Pour mes crêpes je prends quelle farine ? Pour des gâteaux ? Et pour mes pancakes ? Existes-t-il des farines sans gluten

Ne vous inquiétez pas, KOAM vous donne toutes les astuces pour devenir incollable sur le sujet  !

Les différents types de farine de blé : 

Comme pour le sucre, les farines de blé sont catégorisées selon leur taux de raffinage (de pureté). Le T présent sur le paquet, est une abréviation de type, ce qui n’est pas bête ;). Le chiffre qui suit indique le taux de raffinage de la farine. Plus ce numéro est faible, plus la farine est « pure », c’est à dire raffinée ! 

En pratique :

  • une farine T-45 est une farine blanche, où l’ensemble de l’écorce de la graine a été éliminé pendant le broyage. Elle est plus fluide et plus fine que les autres farines moins raffinées. 
  • une farine T-80 ou T-110 contient davantage d’enveloppes de graines. Elles sont dites complètes.  Leur couleur est plus beige,  et elles sont moins légères que la T-45 ou la T-55. 

Coté nutrition :

Rappelez-vous que plus la farine est beige plus elle contient de fibres et de minéraux, qu’une farine blanche qui contient davantage de glucides ! 🙂

Vous l’aurez compris les farines complètes (les moins raffinées, si vous avez bien suivi 😉 ) sont meilleures pour la santé, mais sont souvent plus difficiles à utiliser, principalement pour la pâtisserie. 

N’hésitez pas à mélanger différentes farines en fonction de vos envies. Pour conserver la fluidité d’une farine blanche mais apporter plus de fibres à vos préparations vous pouvez  mélanger de la farine T-55 et de la farine T-80 voir T-110, en proportion 50/50 🙂 

Les autres farines : 

Comme vu, juste au dessus, il existe autant de farines, que de céréales ou de légumineuses. Elles sont utilisées pour différentes raisons : goût, intérêt nutritionnel, intolérance au gluten … 

Les plus courantes en France sont les farines de : 

  • Sarrasin (ou blé noir) : elle est utilisée principalement dans les galettes, et contrairement aux idées reçues ne contient pas de gluten ! #Faux-ami 
  • Seigle : de couleur grise, elle est utilisée pour réaliser des pains spéciaux. Elle est plus riche en fibres et minéraux que la farine de blé. 
  • Maïs : de couleur jaune pâle, elle s’utilise dans la cuisine mexicaine pour réaliser des polentas ou des tortillas. Ariba Ariba ! 
  • Riz : C’est la farine par excellence de la cuisine asiatique, on la retrouve dans les rouleaux de printemps ou les nouilles. Elle s’utilise facilement en pâtisserie même s’il est préférable de la mélanger avec une autre farine comme la farine de sarrasin ou de châtaigne. 
  • Châtaigne : un peu beige, elle apporte un goût supplémentaire à vos pâtisseries ! Si vous êtes intolérant au gluten et gourmand : c’est une excellente alternative ! 

 

En conclusion : panorama et idées de recettes ! 

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Qui a dit qu’il ne fallait pas jouer avec la nourriture ?  JOUER

L’alimentation c’est un jeu d’enfant !
Surtout avec KOAM, le premier programme ludique d'éducation alimentaire.
Laissez-vous tenter !

Découvrir KOAM

Rejoignez la KOAM'munauté !